Contenu principal

Une bonne collaboration durant l'assèchement permet de limiter les dégâts

Après des pluies torrentielles, les étages de la centrale d'exploitation de Migros Suisse orientale ont été inondés. A certains endroits, l'eau atteignait plusieurs centimètres. Une intervention rapide, le savoir-faire et l'expérience des spécialistes en assèchement après dégâts d'eau de Krüger, ainsi que l'excellente collaboration entre le client et Krüger ont permis une prise en charge optimale du sinistre et de limiter les dégâts.

 

Le bâtiment B de la centrale d'exploitation de la Migros à Gossau était en travaux. Pour la surélévation du bâtiment, des trous avaient été forés dans la toiture. Dans la nuit du lundi 2 juillet, des pluies intenses de courte durée se sont abattues sur Gossau. D'importantes quantités d'eau ont pénétré dans le bâtiment par la toiture et ont inondé des parties d'étages. A certains endroits, l'eau atteignait plusieurs centimètres.

 

Intervention rapide et logistique appropriée

Securitas a contacté dans la nuit l'équipe de conciergerie de la Migros, qui a aussitôt commencé à aspirer l'eau. C'est la première mesure à prendre à la survenue d'un dégât d'eau. Le lundi matin, le téléphone de Josef Meienhofer, coordinateur des dégâts d'eau chez la société Krüger + Cie SA à Degersheim, a sonné. Ce professionnel averti a aussitôt pris les dispositions nécessaires: organisation des déshumidificateurs et ventilateurs ainsi que de leur transport chez le client et déplacement des rendez-vous pour que Fredy Frehner, le monteur de piquet, soit libéré de toute contrainte pour s'occuper de ce sinistre. Une heure plus tard, l'équipe de Krüger arrive avec tout le matériel à la centrale d'exploitation.

 

La collaboration dans la prise en charge de ce sinistre a été exemplaire.

 

Assistance du service de conciergerie et d'un ouvrier du bâtiment

L'étendue des dégâts consécutifs peut être limitée, voire évitée par une élimination rapide de l'humidité. Afin de gagner du temps et pouvoir commencer immédiatement avec l'assèchement, Fredy Frehner, spécialiste en assèchement après dégâts d'eau, parcourt rapidement le bâtiment en compagnie du responsable de la conciergerie de Migros. «Sur un étage, le parquet industriel avait déjà commencé à gonfler, une zone à traiter en priorité avec un maximum de déshumidificateurs», explique Fredy Frehner. Trois personnes ont installé les 31 déshumidificateurs et les 20 ventilateurs dans les différents étages. En plus des deux collaborateurs Krüger, Fredy Frehner a pu compter sur un ouvrier présent sur le chantier, qui a aussitôt retiré les revêtements de sol et les papiers peints endommagés, et sur l'équipe de la conciergerie de Migros, qui a aspiré l'eau derrière les armoires de bureau. «Grâce à leur aide, les travaux de prise en charge ont rapidement progressé», ajoute Fredy Frehner. Après avoir installé les déshumidificateurs et les ventilateurs à air froid, Fredy Frehner a procédé à un relevé détaillé du sinistre et a ajusté le réglage des appareils.

 

Parquet industriel sauvé

Le processus d'assèchement a duré 20 jours. Pendant ce temps, l'équipe du service de conciergerie a dû vider deux fois par jour les bacs des 31 déshumidificateurs. «La collaboration dans la prise en charge de ce sinistre a été exemplaire. Nous pouvions nous déplacer librement dans le bâtiment, ce qui n'est pas toujours le cas. De plus, les personnes qui nous ont secondés étaient compétentes, ils se sont conformés à mes instructions et les ont aussitôt mises en œuvre», rapporte Fredy Frehner. Grâce à cette collaboration parfaite et spontanée entre Migros et Krüger, les dégâts consécutifs ne sont que minimes. Le parquet industriel a pu être sauvé, seuls les tapis et quelques papiers peints ont été détruits.

 

 

Comment pouvons-nous vous aider?

formTitle

Envoyer un message
Conseil téléphonique
Recevoir une offre
Acheter cet appareil
Prestation de service