Contenu principal

Assèchement après un dégât d'eau sans entraver l'accès au fauteuil roulant

Pour assécher une chape, de l'air sec est soufflé dans le sol par des trous de forage et des tuyaux d'air. Que faire si les tuyaux d'air ne doivent pas obstruer le sol et ainsi empêcher l'accès au fauteuil roulant? Les professionnels de l'assèchement de Krüger ont trouvé une solution.

Après une fuite de la chaudière au début janvier, le sous-sol était 10 cm sous l'eau: vestibule, corridor, buanderie, cave et bureau, tout était inondé. Un cas pour les spécialistes en assèchement de Krüger. «Ce n'était pas une intervention ordinaire, car la propriétaire de la villa se déplace en fauteuil roulant. Pour qu'elle ait accès au vestibule, les tuyaux ne pouvaient pas être disposés, comme d'ordinaire, sur le sol», explique Roman Lieberherr, spécialiste en assèchement après dégâts d'eau chez Krüger à Degersheim.

Après avoir évalué l'ampleur des dégâts, les revêtements de sol ont été retirés et les zones sinistrées préparées pour l'assèchement. «Pour la mise en place de l'installation d'assèchement, j'ai pu m'appuyer sur l'expérience de mes collègues acquise lors de précédentes interventions», explique Roman Lieberherr. Les tuyaux d'air de l'installation d'assèchement ont été disposés en hauteur aux endroits nécessaires avec des supports et des liteaux afin que le monte-escalier pour fauteuil roulant, le corridor et le vestibule restent accessibles.

Hormis le temps d'installation plus long, l'équipement mis en œuvre était tout à fait standard, soit un déshydrateur et une turbine pour l'assèchement des structures multicouches ainsi que deux déshumidificateurs et quatre ventilateurs pour l'assèchement des surfaces. L'assèchement a duré trois semaines.

Assèchement après un dégât d'eau

Après la survenue d'un dégât d'eau, il faut commencer par aspirer l'eau superficielle ou l'éliminer d'une autre manière. Ensuite, les spécialistes de Krüger mettent en place l'installation d'assèchement des isolations. En fonction de la nature des dégâts, de leur ampleur et des conditions sur site, il faut procéder à un assèchement des surfaces ainsi qu'à une déshumidification du local et/ou à un assèchement des isolations par aspiration ou par insufflation.

Assèchement des surfaces et déshumidification du local

Ces méthodes d'assèchement font appel à des déshumidificateurs d'air et à des ventilateurs puissants. Les ventilateurs veillent à un brassage ciblé de l'air qui accélère le processus d'assèchement des murs et des sols en optimisant l'évacuation de l'air par une augmentation du taux d'évaporation. La durée d'assèchement est réduite de moitié.

Assèchement des chapes

Pour l'assèchement de l'isolation du sol et de toutes les couches de la chape, il existe deux méthodes d'assèchement: l'assèchement par aspiration et l'assèchement par insufflation. Les deux méthodes peuvent également être combinées. La technique par insufflation consiste à injecter de l'air sec et chaud dans le sol par l'intermédiaire de trous pré-percés créant une surpression dans la couche d'isolation. L'air humide s'échappe ensuite par les orifices de décharge et les joints périphériques/bandes de rive. La technique par aspiration consiste à créer une pression négative dans la construction par l'intermédiaire de trous percés. L'eau en excès dans l'isolation est ensuite aspirée par une turbine. Les installations peuvent être surveillées et pilotées à distance grâce à des systèmes de commande intelligents intégrés, mais également par des capteurs de mesure dans le sol et la pièce afin d'optimiser les performances d'assèchement et raccourcir la durée d'intervention.

Comment pouvons-nous vous aider?

formTitle

Envoyer un message
Conseil téléphonique
Recevoir une offre
Acheter cet appareil
Prestation de service